14/12/2008

Banquette coquine

 

BANQUETTE COQUINE

La journée démarre agréable, les rayons du soleil percent les vitres et balaient l'intérieur de mon petit appartement. J'en profite pour faire mon ménage à fond, ayant convié des amis pour une séance cinéma.

Je tire les meubles, chose que je fais rarement et qui me vaut des surprises. La plupart du temps je retrouve des petites babioles que j'avais perdu dans l'année, et divers objets insolites. Un des pieds de la banquette sous laquelle se trouvent quelques cacahouètes coincées d'une dernière soirée bien arrosée, est sur le point de se dévisser. Je cours chercher dans une caisse un marteau, enfonce le clou. Elle fera bien encore quelques années de plus.

On sonne, j'ouvre surprise ! j'en invite six et j'en aperçoit huit.

- Bonsoir, désolés nous ne t'avons pas averti, mais mon frère a débarqué avec ses enfants sans crier gare.

  • - Peu importe, il y a bien assez de place pour tous.

Je les installe du mieux que je peux, sur le pouf, trois sur la banquette rafistolée. Et Jeff ?

- Collez vous tous les trois il y aura bien une place pour Jeff?

J'avais préparé des petits fours et quelques boissons. Je leurs passe le film des vacances que nous avions organisé ensemble. Là s'enclenchent les commentaires et les rires. D'un seul coup ma pauvre banquette ne résiste pas à une surcharge, elle s'écroule. Au grand bruit suit un cri, le pied de Chrys était dessous. Du bleu il vire au violet. Vite avant qu'il ne vire au vert je lui passe du synthol, une pommade et on emballe le tout dans une bande.

En retournant la banquette, on s'aperçoit que la partie en bois qui soutient les pieds avait été grignotée comme si un rongeur était venu lui aussi se régaler. Et voilà comment faire fuir ses invités de bonne heure.                    

PLUME POUR BLOG TEXTE

                                                   

 

21:59 Écrit par estelle dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.