08/07/2009

Au plus profond des yeux et du coeur

 

regard d'un homme

Un jour on m’a dit : Je ne suis pas beau, qu’es-je ?

 Après réflexion, je te réponds :

 Peut être que tu es un aimant

Oui, c’est ça, ton regard. A l’intérieur de tes yeux les miens un jour ont pénétrés. Après une brève balade au fond de la cornée,  ils ont vus. Vue ta peine recouverte d’une fine couche de coquinerie.

Puis, ils ont poussés plus loin, ils sont partis en exploration, celle du cœur. Là, ils ont vus de la sensibilité et de la gentillesse.

Tout ce cocktail à charmé mon âme qui t’a trouvé beau

Le pays qui coule dans nos veine est le même.

pleure1pf0
coeur rouge

21:40 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/06/2009

Une soirée de charme


ROSE JAUNE TEXTE

 

 

 

Petit moment de rêve      

 Un jour, une de ces journées que mon cœur et mon corps n'a jamais   oubliés tant tu m'as charmé.

Un instant, je ferme les yeux pour revivre ce moment. Je me revois dans la chambre, l'air est parfumé. Du jasmin me semble t'il. La pièce était sombre, juste quelques lumières  dansantes m'accueillirent.

Des petites roses jaunes trônaient à chaque coin de la pièce et pour que tout soit parfait, une musique douce m'emportait, en même temps que tes bras, sur un nuage de tendresse.

 Etendue sur des draps de soie, délicatement tu me dénudas. Mes yeux sont clos pour mieux sentir tes mains douces. Tu faisais couler, tout le long de mon corps, de l'huile essentielle. Le mouvement de tes mains était rapide et parfois lent.

Quelle sensation velouté. Tu ne cessais de me cajoler, de visiter mon corps. Dans mon oreille, tu me susurrais de jolis mots, de ceux qui ne font qu'effleurer les rêves.

Mes seins pointaient sous tes doigts, les moindres recoins de mon corps s'excitaient.  J'avais envie de toi ou plutôt tu m'avais donné envie de toi.

Nous avons fait l'amour tendrement, sensuellement, ce fut très fort. Notre jouissance fut une explosion de plaisir et d'étoiles.

 Tu m'avais fait découvrir l'amour, le vrai, celui qui fait transpirer l'œil, celui qui vient du cœur.

 Celui qui fait rêver, celle qui recherche le respect, l'amour sensuel, la tendresse

Aime moi et dans mon cœur tu seras le roi.

Je t'aime

                                                                                             plume-main
    

14:38 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/05/2009

Histoire sans fin

 

 deux amoureux et la pluie gif

 

Comment ne pas être attirée pas toi.

Toi qui as su réveiller en moi une tendre envie d'aimer.

En moi tu as fait renaître ce que je croyais ne plus connaître,

un bonheur qui envahit tout mon être.

 

En moi tu as fait revivre une joie qui me rend ivre.

Tu es pour moi une providence qui ressuscite.

Je sais que je suis rentrée dans ton cœur depuis longtemps.

J'aimerai te dévorer d'amour, mais ma condition ne me le permet pas

Elle ne me permet pas d'être à toi, que de fois j'en ai rêvé.

S'aimer en silence

Et oui, lorsque deux personnes ne peuvent finaliser leur amour

Il s'ensuit souvent qu'ils se prennent à rêvasser

chacun de leur coté en laissant ainsi l'amour s'envoler

femme rouge et parchemin
 

                                                                                         

 

22:05 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2009

Baisers et caresses

 

 

couple doré

Tandis que, tremblantes, les ramures d’été
Eventent les ultimes brumes de la nuit
Et caressent mes rêveries ensoleillées,
L’astre d’or élève sa rondeur, sans un bruit;

Le vent, parti du nord, dépose ses frissons
Sur les plumes des oiseaux, à peine levés,
Et, sur ma peau, ses soupirs de passion ;
Il cueille des pétales de rose pourprés,

Au velours encor parfumé de la liqueur
Libertine d’anges au cœur affectueux
Et, comme une mariée voilée de bonheur,
Diamants et rubis fixés dans ses cheveux,

Les emporte vers leur destin azuréen;
Il descend le fleuve où se mire le
soleil,
De son souffle boucle les flots rhodaniens
Avant d’étreindre le sable de son sommeil
.

Frédéric Mistral

 

12:42 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

TU ME MANQUES

C’est fou ce que je suis en manque,

C’est fou ce que tu me manques.

Il me manque, ta voix douce,

Tes yeux qui me troublent quand je plonge les mieux dedans.

Lencre de tes yeux m’a aidé à t’écrire.

Les larmes des miens ont fait coulé l’encre

Tout s’embrume, ma plume gratte

Elle ne répond plus à mes attentes.

Et toi tu me manques.

C’’est fou ce que tu me manques

C’est atroce ce que tu me manques

Tu es greffé dans mon cœur

 bouteille à la mer

En 2007, j’ai repêché ta bouteille à la mer

En 2009, repêcheras tu la mienne ?

09:44 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2009

Lettre du lierre à un ange

le lierre et la pierre

colombe_blanche

 

 

 

Bel Ange, j'y ai pensé et repensé,
Ce blog n'aurait en effet que trop duré.
Il ne dû son existence que pour servir
D'un être aimé, du moment, des désirs.

Ce blog fut par son créateur une sorte de laboratoire
Et à la fois un bouclier, qui souhaitait supporter,
En lieu et place de l'être avec qui il conjugua le verbe aimer
Naguère, à la perfection de son blog, d'éventuels déboires.

Modestement, je crois qu'il fut utile,
Oh, un tout petit peu, la chose n'étant pas facile.
Son créateur étant à l'infini, loin de la perfection,
Colosse de pierre trop sensible aux émotions
Qui touchent le coeur…

Bel Ange, apaisez votre  humeur.
Tout ce qui  n’est pas mort
Vit encore.
Le lierre
Prit ses racines dans
la pierre
Mais
son feuillage s’éprit d’une rose.
Et tant que la rose vivra

ROSE BLANCHE

Si aucune puissance ne s’y oppose
Dévoilé ou à demi dissimulé
Le lierre rester

lierrea
                         

15:40 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/01/2009

LE FLEUVE DE L'AMOUR "La cité des Anges"

Je porte le nom d'un ange, mais je suis humble parmi les humbles.

Mon amitié sera éternelle pour ceux qui sauront me comprendre 

 

anges valentin

Le fleuve de l'amour est parfois compliqué

Mais seul il n'est rien. Il ne peut exister

Sans ce paisible ruisseau de tendresse

Sans ces courts d'eau de petites attentions

Sans cette rivière débordante  d'affection.

Sans cet affluent d admiration pleine de finesse

Oui le fleuve de l'amour a ses détours

Ses passages périllieux, tumultueux.

Malgré tout, nous ne voulons pas en sortir

On s y sent bien, en lui on vient s'y blottir

L'abandonner ne serait-ce qu'un instant

Nous parait soudainement déroutant

Mais quand son embouchure parait dans la lueur

Quand ses eaux se jettent dans la mer du bonheur

Que la brise de la passion caresse votre visage

Vous ne voulez plus quitter ce doux rivage.

Chaque jours l aurore étincelle sur ce tapis d'étoiles

                  Chaque angelus rougeoit de ces milles teintes    SETH

cité des anges ok

Combien des mots gravés dans mon coeur puis-je relire...

Combien de larmes n'ont pas réussi à effacer ces écrits ?

Je ne veux plus les compter, mais ne réussis à les oublier

C est sans haine, sans amertume que nous pouvons les évoquer

 Car nous, les anges, nous ne savons qu'exprimer

 tendresse, douceur, générosité

Et si parfois la nostalgie du bonheur déçu

nous détourne de nos amis un instant, émus,

C est en eux que nous venons nous ressourcer

ROSE BLANCHE

09:22 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2008

Un beau regard en arrière

Souvenir de coeur, d'un grand bonheur

 

Violette et Estelle (petites)

                                      Soeurette ton visage est heureux

   Ton regard et ton sourire radieux illuminaient tes yeux.

Tu regardais quoi ?

Je me pose pleins de questions

Mais c'était tout simplement que tu étais heureuse.

Tu me tenais dans tes bras, je crois que là était le bonheur.

Notre bonheur.

Violette et moi

                                                   PLUME POUR BLOG TEXTE

21:45 Écrit par estelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |